Un dimanche dernier,

Comme un jour somptueux d’été,

Dans la ville des monts et des collines,

Tu riais aux histoires que je te contais.

Ce jour-là,

Seul l’amour nous accompagnait.

Aucune hâte d’aller ici où là,

Ni de rêve pressé d’être réalisé.

Seul comptait notre présent,

Et les secondes qui nous enracinaient,

A s’aimer seuls et bien entourés,

En regardant l’Ocean proche de la Vallée.

“Restons-ici, tu veux bien ?”,

furent les seuls mots que tu prononças.

Je ne les attendais pas.

Ils soulevèrent mon coeur si haut, si loin.

Un “oui” et je me tus.

Un autre dimanche vibrant d’amour.

Je vis ma maison dessinée aux alentours.

Merci mon D.eu de vivre dans l’absolu.